Ironman 70.3 World Championship 2022

Quelques semaines après les championnats du monde d’IronMan à Hawaii, les triathlètes se tournaient vers les championnats du monde d’IronMan 70.3 à St George, aux États-unis. La ville de St George, aussi surnommée “The Land of Endurance”, est maintenant un haut lieu du triathlon longue distance et accueillait les championnats du monde pour la 3ème fois.
6 membres du TCG étaient qualifiés. Le vendredi 27 octobre, Imogen prenait le départ. Elle termine à la 14ème place en 4h21 !
Mathilde était également au depart ce vendredi. Elle nous raconte que le froid aura eu raison de sa course mais qu’elle reste contente d’être allée jusqu’au bout: “c’est une belle victoire et une belle fin de saison, c’est incroyable de vivre tout ça !”
Le samedi, c’est au tour de Dorian, Julien, Mateo et Thomas R. de s’élancer sur ces championnats.
Dorian et Thomas sont les premiers à partir. Déjà sur place depuis une semaine, Thomas nous parle de sa course:” entre les séances de natation dans la superbe Utah Tech University, les sorties vélo au milieu des canyons et les  course à pied dans Hurricane, petite ville proche de Saint-George dans laquelle j’ai posé mes valises, la semaine pré course est déjà exceptionnelle ! Tout se passe très bien, bonne acclimatation, grosse envie et en bonne forme ! Tous les voyants sont au vert pour que cette journée du 29 octobre 2022 soit une réussite. Le seul bémol sera une température fraiche le matin qui m’obligera à revoir mon équipement et ma stratégie en T1 afin d’enfiler des habits chauds pour la partie vélo. Il y a énormément de monde au départ de cette journée. Le parc à vélo est immense, le soleil commence à peine à se lever, l’hymne américain retentit et pan ! Départ des pros ! Le cœur s’accélère et je rejoins mon groupe d’âge pour un départ en rolling-start. Natation correcte mais peut-être un peu trop conservatrice.

Je prends mon temps à la T1 pour me sécher, enfiler des chaussettes, pull thermique et gants et c’est parti pour le vélo.

Bien concentré, je fais un vélo à mon niveau, profite des portions roulantes pour bien rester en position et sèche un peu dans la dernière montée de Snow Canyon qui interviendra au km 70. La fin du parcours est en descente pour rejoindre Saint-George ce qui permet de poser le vélo dans des conditions correctes.

 

 

 

Bonne T2, bien à mon affaire, pas d’accrochage, tout roule ! Comme sur chaque triathlon, la partie course à pied est celle qui me convient le mieux et sur laquelle j’ai le plus de plaisir. Pas cette fois. Je rejoins le début du parcours qui s’annonce directement compliqué avec un long faux plat montant. Le parcours sera délicat dans son ensemble avec plusieurs petites bosses durant la boucle et sur lequel je n’arrive pas à trouver mes allures. Les jambes ne suivent pas ce coup-ci et même les faux plats descendants me sont pénibles. Frustrant. Un peu déçu de cette dernière partie car lors de ma préparation les sensations étaient vraiment bonnes et la confiance était au rendez-vous.

Je termine ce triathlon en 4h45 avec des étoiles plein les yeux et des souvenirs inoubliables. Expérience magique.”

Dorian, quant à lui, participait à cette course 3 semaines seulement après les championnats du monde d’IronMan à Hawaii. Il nous raconte qu’après avoir passé 3 semaines de vacances, il abordait l’Ironman 70.3 de St George sans trop de repères ni attentes particulières. Il parvient cependant à bien maîtriser sa course et va au bout de ses capacités. “Je n’aurais pas pu faire mieux, donc je suis super content” dit-il, “aucun regret, ma préparation était principalement axée sur l’IronMan”. Dorian réalise une excellente course, il termine en 4h48. Il garde de très bons souvenirs et se prépare à tourner une page en 2023, “j’ai besoin de me resourcer maintenant !”

 

 

 

 

Après Dorian et Thomas, c’était à Julien de prendre le départ. Il s’était qualifié à Nice en septembre 2021, Julien était prêt et impatient de prendre le départ ! Il nous raconte: ” Ma vague groupe d’âge M30-34, qui est la 6eme à s’élancer, partait à 8h16. J’ai donc décidé de partir en milieu de peloton avec humilité sachant que la natation n’est pas mon point fort… malheureusement le calcul n’était pas bon. Je ne suis pas parvenu à récupérer des bons pieds pour drafter. J’ai plutôt passé mon temps à doubler. Finalement je sors de l’eau en 29min57. Satisfait. Il faisait plutôt froid, je savais que la T1 serait longue. Je comptais bien profiter pleinement de ma course et je prends le temps de bien me sécher. J’enfile le haut de ma trifonction que j’avais roulé dans ma combinaison néoprène, j’enfile mes manchettes et mes gants d’hiver. J’ai même opté pour l’option sac poubelle sur le torse (merci à Mateo R pour le pro tip!) pour me tenir chaud ! Finalement, cette T1 aura duré 7min.
J’enfourche ensuite mon vélo, un petit accro au départ à cause d’une chaussure qui se détache mais tout rentre vite dans l’ordre. Comme à mon habitude je veille à rester dans mes zones, m’hydrater et m’alimenter régulièrement. Pas le temps de profiter du magnifique décor, la course est assez rapide et dense. Une fois arrivé en haut de Snow Canyon c’est la longue descente jusqu’à St George. La route est large et la chaussée dans un bon état, je fais toutefois attention aux rafales de vent mais je reste allongé au maximum sur les prolongateurs. Je rentre dans St George où le public est présent en masse. Ça galvanise! Je pose le vélo en 2h20min12 et 38,6km/h au compteur.

Sur une T2 express j’aperçois Dorian qui lui, débute son semi. Je lui emboîte le pas un peu moins de 2min plus tard et j’entends les encouragements de Mathilde, Noémie et Soren à la sortie de la transition. C’est le feu en ville on se sent pousser des ailes. C’est parti pour une course à pied annoncée difficile sur le papier. J’entame la première longue montée de 5km jusqu’au golf, que nous devrons effectuer 2 fois, sans trop de difficultés. Je double Dorian avec qui j’échange quelques mots sur nos ressentis respectifs. J’ai mal au pied mais je serre les dents. Je m’estime heureux de pouvoir courir alors que 2j plus tôt une inflammation entre la cheville et le tibia s’était déclenchée. Sur la fin de la première boucle je croise Thomas R, à 5min devant moi. Étonnamment, la 2eme boucle se passera tout aussi bien, en bonne gestion. Je finis en 1h24min18 ce semi avec 200m de D+ et une allure de 4:00min/km. Je me sentais bien mais frustré d’avoir été limité dans les descentes à cause de mon pied. Satisfait d’avoir bien géré.

Globalement, très content de ma course terminée en 4h23min14 et je mesure à quel point nous avons eu de la chance sur les conditions météo rendant cette course bien plus agréable que la veille. Félicitations aux membres du TCG présents sur ces championnats du monde qui ont tous fait d’excellentes courses! Désormais c’est la fin de cette belle et longue saison 2022. Place aux vacances et repos avant la reprise des entraînements pour la saison 2023 qui s’annonce tout aussi excitante et pleine de challenges !”

Enfin, un peu après 9h, c’est Mateo qui plongeait dans l’eau froide du Reservoir. C’était la deuxième participation de Mateo aux mondiaux de St George. Il revient sur ses impressions: “J’ai fait une bonne course. Je termine 12eme de ma catégorie en 4h04. J’ai eu de la chance en natation, j’ai réussi à suivre les pieds d’un nageur qui me dépassait. C’est mon meilleur temps en natation à ce jour ! Heureusement d’ailleurs, puisque j’ai perdu 1mn en T1 en me trompant de sac.. Il fallait que je rattrape ce temps perdu ! J’ai appuyé fort à vélo. J’ai beaucoup aimé la course vallonnée qui monte au dessus de St George, au travers du Snow Canyon. Je suis remonté de 44 places et pose le vélo en 13ème position. La course à pied s’est bien passée également. Les spectateurs étaient bien présents, les bénévoles nous encourageaient aussi. J’ai donné tout ce que j’ai pu et passé la ligne d’arrivée en 4h04, c’est 22mn plus rapide que l’an dernier !”
Clap de fin pour ces athlètes sur la saison 2022, ils terminent en beauté ! Bravo à tous.

Partager

Facebook
Twitter

Parutions précédentes

10 & 20km de Genève

Comme chaque année, nos membres étaient présent-e-s en nombre au départ des 10km et 20km de Genève! Le club s’est

Ironman 70.3 World Championship 2022

Quelques semaines après les championnats du monde d’IronMan à Hawaii, les triathlètes se tournaient vers les championnats du monde d’IronMan

Ironman World Championship 2022

6 ! C’est le nombre d’athlètes du TCG qualifiés cette année pour les championnats du monde d’Ironman à Kona, du jamais

XTERRA World Championship

En triathlon, le mois d’octobre rime avec championnats du monde! Et cette année, ça commençait par les championnats du monde

Ironman 70.3 Cascais

La saison triathlon arrive bientôt à son terme, en Europe du moins, et nos triathlètes continuent de s’aligner sur les

Charly Haymoz

Course à pied adultes

Formation

Brevet (cfc) Swiss Olympic Triathlon
Expert J&S triathlon

Membre du TCG depuis 1995

Christophe Kolly

Natation adultes/jeunes/TRG

Formation

J+S multisport
J+S triathlon
J+S natation
Coach ironman

Entraîneur de triathlon depuis 2005 Triathlète depuis 1987 Champion suisse de triathlon M45 en 2016 4x vainqueur du triathlon de Genève dans ma catégorie d'âge 9x finisher d'un ironman

Laura Dumauthioz

Natation jeunes

Formation

Moniteur J&S Sport des enfants (Natation et Gymnastique)

Moniteur J&S Natation Jeunes/ Adultes

Monitrice de natation au Triathlon Club Genève pour les jeunes depuis 2018. Participe à la coupe de Noël depuis 2016.

Damien Legre

Entraineur Triathlon, Direction Technique, Coordination des Commissions du Club

Formation

Fondateur de la société PREPAMAX (www.prepamax.ch)

Gabriella Halom

Natation jeunes/TRG

Formation

Après avoir diplômé en tant qu’infirmière dans mon pays natal qu’est la Hongrie, j’ai fait un master en sciences des sports à l’Université de Cologne. En tant que coach sportive et passionnée par le sport, la santé et le développement personnel, j’ai complété mes compétences par des formations en coaching personnel, performance coaching et mental training. Je suis également certifié J+S et j’enseigne la natation depuis des années.

Je crois en l’humour et en l’approche holistique où le corps et l’esprit ne font qu’un afin que chacun puisse atteindre ses objectifs avec le sourire !

Eric Dumauthioz

Natation adultes

Formation

Moniteur J&S natation compétition et triathlon.
Moniteur Sport des adultes spécialisation Running.

Grand malade de la Coupe de Noel depuis 1982.
Membre du Triathlon Club Genève depuis 1992.

Charly Haymoz

Course à pied adultes

Formation

Brevet (cfc) Swiss Olympic Triathlon
Expert J&S triathlon

Membre du TCG depuis 1995

Jean-Marc Dunand

responsable jeunes/TRG + entraineur vélo – cap jeunes/TRG

Formation

Enseignant sport au collège André-Chavanne : diplôme universitaire

Formation JS : triathlon entraîneur A, sport de performance.

Formation JS : Ski et ski de fond, escalade, sports collectifs, natation

+ de 20 ans de coaching en triathlon

Membre du club et compétiteur depuis 1987

Toujours partant pour un déplacement en club proche ou aux quatre coins du monde.
Passionné par ces jeunes athlètes.

Thomas Huwiler

Course à pied

Formation

Master en Science du mouvement et du sport (UCLA, UNIGE & ISSUL).
Master en didactique & pédagogie à l’UNIGE.
Expériences diverses en tant qu’entraîneur au Stade Genève, Sports universitaires de l’UNIGE, Programme Sant’«e»scalade & Athletica.

TEAM SPIRIT avant tout, FUN & INTERVALS

Gérald Granger

Cyclisme route, piste, (terrain gravel et vtt) encadrement jeunes et adultes

Formation

Formations reconnues J+S en cyclisme route et piste, hockey sur glace, conditionnement physique.

Suit régulièrement et accompagne des athlètes en soutien mental dans leur approche et de leur développement sportif ou personnel.

Dans le domaine de l’encadrement sportif depuis 1974. Peut proposer un accompagnement « coaching privé » pour la planification et suivi d’entraînement.

Andrea Rudowski Colas

Team Santé

Formation

Diplômée en médecine traditionnelle chinoise par l’Ecole Supérieure de Médecine Chinoise de Barcelone et certifiée en médecine chinoise par l’Université de Médecine de Pékin, Andrea a aussi suivi des formations spécialisées dans les lésions sportives et l’appareil locomoteur. Elle traite de nombreux sportifs dans son cabinet aux Eaux-Vives avec des techniques telles que : Tui Na (massage thérapeutique chinois), acupuncture, ventouses, moxibustion, phytothérapie chinoise et conseils en diététique.

Toujours dispo aux bords des bassins pour donner des conseils et trouver des solutions.

Romain Aymon

Natation – Vélo Adulte

Formation

BLS-AED-SRC
Brevet Base Pool et Brevet Plus Pool
Endure IQ – Long Distance Triathlon Course : 101-102-104

Fin connaisseur du plateau professionnel en triathlon longue distance. Triathlète autodidacte qui lit beaucoup sur le triathlon et l’entraînement (plus de 60 livres à ce sujet dans ma bibliothèque !)

Sandrine Dunand

Entraineur vélo – Cap Jeunes

Formation

Formation JS : Triathlon et Ski
Membre du club depuis 2000

Toujours partante pour un défi sportif ou culinaire

X
X