Ironman Lake Placid

Il aura fallu attendre le mois de juillet pour voir un premier athlète du TCG s’attaquer à la distance reine du triathlon: l’Ironman! Charles Slovenski était au départ de son 18ème Ironman du côté de Lake Placid aux Etats-Unis, il nous raconte:

« Un évènement comme un Ironman ne peut pas être sous-estimé, tous les triathlètes ayant déjà terminé le plus long format en triathlon le savent bien. Lake Placid 2021 ne fait pas exception à la règle. Le parcours se compose des trois épreuves habituelles en commençant par la natation dans le magnifique et calme Mirror Lake. Il se poursuit par un format cycliste éprouvant de 2100m de dénivelé et se termine par une course à pied vallonnée.



Cette année, les conditions météorologiques ont apporté leur lot de difficultés supplémentaires. Lors de la première des deux boucles cyclistes, les routes mouillées ont rendu les descentes périlleuses et le vent s’est levé – forcément de face – sur le retour en direction de Lake Placid lors des 30 kilomètres de montée.



Lors des précédentes éditions, la zone de transition se trouvait sur l’anneau olympique – théâtre des exploits d’Eric Heiden lors des J.O. d’hiver de 1980 – mais en raison de travaux sur ce site celle-ci a été déplacée à l’opposé de Mirror Lake. Ainsi, la transition entre la sortie de l’eau et le parc à vélo s’étalait sur environ 1 kilomètre.

Ma course peut être résumée de la manière suivante: 
– la natation se déroulait sans accrocs dans un plaisir total 
– le vélo exigeait de trouver un bon rythme afin de pouvoir tenir tout au long du parcours sans flancher. J’ai été surpris de voir de nombreux triathlètes être arrêtés au bord de la route afin de récupérer lors de la deuxième boucle
– Enfin, au début de la course à pied, mes sensations dans les jambes n’étaient pas très bonnes et j’ai été obligé de les dégourdir tout au long de la course afin de dépasser l’action de marcher et pouvoir courir en format jogging. C’était, certes, lent mais au moins je courrais et ne marchais pas (oops sauf dans les aid stations).


Après le report de l’édition 2020, j’étais ravi de pouvoir concourir à nouveau et ainsi terminer ma 18ème course sur distance Ironman !

 
 
 
 
 
 

Partager

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Parutions précédentes

X